Consultant inbound marketing : son objectif premier, la rentabilité !

consultant inbound marketing btob

Toute présence digitale doit trouver son modèle économique. Attirer du trafic sur un site est une chose importante, trouver les bons leviers à activer pour convertir ce trafic en vente en est une autre. Le consultant inbound marketer est un professionnel du web capable de vous aider à développer la rentabilité d’une plateforme web. Découvrons la fiche métier de cet expert en acquisition de trafic qualifié. 

Le recrutement inbound marketing est en pleine ébullition. Si  vous cherchez un expert en inbound marketing Contactez-nous ! Ageelink est un cabinet expert en recrutement digital fort d’une vingtaine d’années d’expérience

Rôle du consultant en inbound marketing

L’enjeu principal des éditeurs de sites sur Internet est de développer la rentabilité de leurs plateformes. Qu’il s’agisse de grandes marques ou de petits éditeurs de contenus, toute plateforme doit s’adapter à l’écosystème numérique et trouver ses propres moyens de financement. 

Il en existe beaucoup des moyens et c’est à l’inbound marketer de les trouver. Travaillant en collaboration avec d’autres spécialistes comme le chargé de référencement SEO, le community manager ou le chargé de projet SEA, l’inbound marketer s’assure du trafic régulier (croissant) du site et du suivi des ventes ou des « conversions ».

Il est garant de stratégie visant à la rentabilité de la plateforme web, via divers canaux comme les moteurs de recherche, les réseaux sociaux ou encore l’emailing. 

Missions 

Les missions d’un consultant en inbound marketing sont assez variées, mais se cantonnent à l’objectif principal de rentabilité du site dans sa globalité. La mise en place d’une stratégie de marketing digital est donc l’objectif premier de cet expert des réseaux. 

On trouvera plusieurs missions essentielles pour le poste de consultant en inbound marketing.

Développer la visibilité sur les moteurs de recherches

Le spécialiste en inbound marketing peut et doit miser sur les principaux moteurs de recherches pour acquérir un trafic naturel et durable. Il pourra utiliser les leviers SEO (référencement naturel) ou les leviers SEA (référencement sponsorisé) pour acquérir un trafic ciblé, qualifié et rentable.


Acquisition de leads marketing

Les leads sont aussi appelés “points de contacts”. Ils permettent la croissance rapide des ventes. Il peut s’agir de contacts fournisseurs, de fichiers clients ou d’ambassadeurs capables de promouvoir la marque. Quoi qu’il en soit, la recherche de leads prend du temps et reste déterminante pour développer un site sur Internet.

L’inbound marketer met en place des stratégies d’acquisitions de leads pour obtenir une base de clients fidèles.

Emailing et réseaux sociaux

La diversité des canaux d’acquisitions de trafic est déterminante pour réussir à rentabiliser un site web. L’inbound marketer le sait et cherche sans cesse des moyens originaux de développer la visibilité de son client ou de son employeur. Il développe la stratégie d’emailing via la création d’une newsletter et l’activité sur les réseaux sociaux avec l’aide d’un community manager. 

Analyse du trafic et du comportement

L’analyse du trafic entrant est importante pour comprendre les attentes et les freins des utilisateurs sur un site web. L’inbound marketer réalise des rapports de performances pour sa hiérarchie qui mettent en avant le comportement des visiteurs sur la plateforme. De ces rapports de performance découle la mise à jour de la stratégie marketing pour la marque. Quelles évolutions, comment optimiser l’existant etc… 

Besoin d’un expert pour booster vos ventes et rentabiliser votre activité sur le numérique ? Envoyez-nous vos besoins et nous vous recontacterons rapidement !

Missions et compétences du consultant en inbound marketing : le suivi de la rentabilité !

Compétences 

Rentabiliser un site web demande un lot de compétences assez vaste et une bonne connaissance de l’économie numérique. L’inbound marketer devra travailler régulièrement pour acquérir les compétences suivantes nécessaires à son activité quotidienne. 

  • Connaissance des langages HTML, XHTML, CSS : une connaissance minimale des langages de développement web est requise pour déchiffrer les éventuels bugs et messages d’erreurs qui peuvent survenir. On ne demande pas au chargé d’inbound marketing de résoudre ces problèmes lui-même (il pourra les déléguer aux équipes techniques comme les développeurs front end), mais il devra être capable de les identifier et de les transmettre aux personnes dédiées. 
  • Connaissance du SEO et des moteurs de recherches : le référencement naturel demande un grand nombre de connaissances techniques et théoriques. L’inbound marketer doit maîtriser les grands principes de cette discipline, les outils (GSC, SEMRUSH, Majestic SEO…) et prévoir des méthodologies adéquates pour gagner en visibilité naturelle sur les moteurs de recherches. Il doit suivre les évolutions des moteurs de recherches et sécuriser la perte de trafic potentielle suite aux mises à jour successives de Google.
  • UX design & ergonomie : des connaissances en ergonomie et en UX design sont un vrai plus pour développer la visibilité et la performance d’une plateforme web. Elles permettent la mise en place de tests A/B et l’amélioration des ventes de façon générale. Cette expertise permet aussi la mise à jour des versions web sur mobile, tablettes ou autres dispositifs. 
  • Connaissance des régies publicitaires et du trafic sponsorisé : le trafic sponsorisé représente une large part de la visibilité de nombreux sites web. L’inbound marketer doit comprendre les grands principes et acronymes de ce secteur (adwords, CTR, CPM etc….) pour concevoir une campagne efficace. Il peut se faire aider d’un consultant SEA pour la mise en place de la campagne. 
  • Connaissances commerciales pour la mise en place d’affiliation : la rentabilité d’un site passe par la mise en place de partenariats stratégiques à tisser avec d’autres acteurs. Cette étape cruciale ne se fait pas sans un minimum de sens commercial. L’inbound marketer doit négocier et construire des offres alléchantes pour attirer ses partenaires. 
  • Google analytics : un inbound marketer doit maîtriser les bases de Google analytics ou autres logiciels d’analyses d’audience. 
  • Capacité de travail en équipe et autonomie : ces deux compétences semblent contradictoires, mais elles sont pourtant complémentaires pour exercer le métier d’inbound marketer. En effet, ce professionnel doit être capable d’une grande autonomie sur de nombreux sujets. L’écosystème numérique évoluant très vite, le spécialiste doit aussi collaborer avec d’autres spécialistes métiers pour déployer la stratégie sur une plus grande envergure. 

Découvrez tous les métiers du web en fiches détaillées !

Formations, salaires et perspectives. 

Le candidat au poste d’inbound marketer sera titulaire d’un diplôme de communication BAC+2 ou +5. Le marché du recrutement est assez tendu autour de ces métiers et les salaires dépendent encore de l’entreprise. Les salaires en agence inbound marketing ou chez l’annonceur ne sont pas très variables. 

Un inbound marketer junior avec moins de 3 ans d’expérience peut prétendre un salaire de 25.000€/an, tandis qu’un inbound marketer senior peut en demander 40.000€. Les perspectives d’évolution sont assez bonnes, car le métier est très formateur. 

Conclusion

L’expert en inbound marketing est un vrai touche à tout, capable de gérer une multitude de priorités de front. Il saura s’entourer de bonnes personnes afin d’aiguiller la mise en place d’une stratégie cohérente et efficace pour développer la rentabilité d’une plateforme sur le web. 

SOURCE : 

Crédits images : Pixabay

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *