Chargé de référencement – Fiche métier

chargé de référencement seo

Un site qui cherche à atteindre les premières positions dans Google trouvera dans le chargé de référencement seo un excellent allié pour concrétiser ses objectifs et même les dépasser. En effet, Google domine clairement le marché de la recherche d’informations sur le net et il semble aujourd’hui très difficile de s’en passer pour quiconque veut gagner un minimum de trafic avec son site internet.

Que fait exactement ce spécialiste de l’optimisation des moteurs de recherche ? Quelles sont ses missions ? Quelles études entreprendre et pour quel salaire  ? Cette fiche métier vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le métier de chargé de référencement SEO.

Profil du chargé de projet SEO

  • en agence web ou il s’occupera d’un portefeuille de clients : En charge de gérer l’acquisition de trafic naturel, il travaillera souvent avec des experts métiers, comme un analyste web, un chargé de SEM (publicité sponsorisée) ou un UX designer.
  • en indépendant : Le consultant apportera alors son expertise au projet du client. Il s’occupera souvent de l’intégralité de la campagne (stratégie et suivi) ou se chargera de conseiller les exécutants (ex : l’agence de développement) sur les bonnes pratiques à suivre pour être plus performants sur les moteurs de recherche. Il n’est pas rare que les chargé de référencement spécialisés en SEO travaillent sur leurs propres projets (e-commerce, dropshiping, site de niche…) pour s’assurer une source de revenu plus régulière.
  • en interne : il/elle sera alors intégré à l’équipe pour apporter son expertise sur le suivi du site web avec comme seul objectif : l’amélioration du trafic naturel !

Le chargé de projet SEO met en œuvre des stratégies pour faire apparaître un site sur les moteurs de recherches. Avoir un spécialiste SEO a ses côtés est donc très important pour réussir à acquérir du trafic ciblé et développer une visibilité régulière sur son site.

Un curieux en veille permanente

L’évolution constante des algorithmes de Google oblige le chargé de référencement SEO à effectuer une veille régulière, que ce soit par la lecture d’articles spécialisés, ou en lançant une série de tests pour comprendre les réactions du moteur. Chaque consultant élaborera ses propres stratégies pour essayer de dépasser ses concurrents.

Cette connaissance, basée sur l’expérience du consultant , offrira une base de savoir qu’il partagera avec ses clients par la mise en place d’actions précises visant à améliorer la visibilité d’un site web dans les résultats des moteurs de recherche.

Quelle sont les axes de travail du chargé de projet SEO ?

Loin d’être une tâche simple, le travail d’un chargé de projet SEO peut cependant se diviser en plusieurs grands axes de labeur.

projet SEO

source image : pixabay

 L’ANALYSE TECHNIQUE

L’analyse technique ou « audit SEO » intervient souvent en début de campagne. L’objectif de cette analyse va être de mettre à plat l’ensemble des données pour dégager une vue détaillée et lisible de l’existant.

Chaque chargé de référencement SEO utilisera sa façon de faire un audit en fonction de ses propres connaissances techniques. A l’issue de cette étude, le consultant sera en mesure de comprendre pourquoi le site s’indexe mal et ce qui l’empêche de se positionner correctement. Par exemple, un site web doit être capable de se charger rapidement pour ne pas agacer l’utilisateur…

Il existe une multitude critères qui peuvent gêner le référencement d’un site et il est important de vérifier chaque point avant de commencer une campagne.

Nous l’avons dit, cette étape cruciale reste indispensable car elle permet d’analyser de nombreux éléments comme les balises métas, mais aussi de la structure du site, les logs serveurs, les backlinks ou même le taux de conversion du site. L’étude proposera des solutions concrètes pour permettre le déblocage du site sur le moteur.

L’ETUDE DES MOTS-CLES

L’étude des mots-clés est une étape très importante en référencement web. Cette étape va permettre de fixer les objectifs de campagne à atteindre. Le consultant analysera la concurrence de chaque terme et proposera une sélection d’expressions à travailler. Ce sont ces expressions qui permettront d’acquérir un trafic régulier sur les moteurs de recherche.

LA RÉDACTION DU CONTENU

Selon les profils, le consultant SEO aura (ou pas) une affinité avec la rédaction web. Le contenu d’un site web est un des critères élémentaires qui va déterminer son classement dans les moteurs de recherche. Un site avec un contenu optimisé pour le référencement sera donc plus performant.

Le consultant se chargera de segmenter chaque page autour d’une expression clé et mettra en place un maillage interne efficace pour augmenter les chances d’être plus visible.

LE NETLINKING

La création de backlinks est très importante dans une campagne de référencement et occupera une grande partie de l’agenda du chargé de référencement web. Il s’agit de mettre en place des partenariats avec d’autres éditeurs de sites web pour obtenir des liens qui pointent vers le site. Les liens agissent comme des votes que Google considérera avec attention. Il conviendra de n’obtenir que des liens de qualité, sous peine de recevoir une pénalité de la part de Google pour « sur-optimisation »

Salaire du chargé de référencement SEO

Le salaire d’un chargé de référencement SEO junior débute à 30K€/an et grimpe vite au-delà. Selon un article du journal lesechos, le chargé SEO senior bénéficiera d’une hausse de salaire assez conséquente pour l’année 2018 avec des salaires pouvant aller jusque 90.000€/an.

Quelle formation pour devenir chargé de référencement ?

En théorie, des formations existent dans la plupart des grandes écoles, il n’y a cependant pas d’école « reconnue » dans le référencement web. La pratique évoluant très rapidement, l’expérience prends souvent le pas sur la formation académique du candidat et les projets concrets font souvent office de portfolio. Pour les débutants, il existe des formations en ligne proposées par Google. Les cours sont assez synthétiques et constitueront une première introduction (source)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *