directeur des ventes

Le sales manager : le directeur chargé des ventes

Sous la responsabilité du directeur commercial, nous trouvons le directeur des ventes. Ce professionnel du commerce et de la vente se positionne entre le COMEX et l’opérationnel. Sa mission est orientée performances et Chiffres d’affaires. Découvrez la fiche métier du directeur des ventes

Lire la suite
consultant inbound marketing btob

Consultant inbound marketing : son objectif premier, la rentabilité !

Toute présence digitale doit trouver son modèle économique. Attirer du trafic sur un site est une chose importante, trouver les bons leviers à activer pour convertir ce trafic en vente en est une autre. Le consultant inbound marketer est un professionnel du web capable de vous aider à développer la rentabilité d’une plateforme web. Découvrons la fiche métier de cet expert en acquisition de trafic qualifié. 

Lire la suite
senior creative strategist

Creative strategist : le créatif qui donne du sens à une marque !

Le creative strategist est un métier du web qui reste assez mal compris en France et en Europe. Son influence sur les campagnes de communication est pourtant considérable. Ce billet vous aidera à comprendre les missions de cet expert, ses compétences, son salaire et sa formation. En bref, tout ce qu’il faut savoir pour en recruter un ! 

Lire la suite
testeur qa

Testeur QA : à la recherche des bugs et de la qualité

Avant de lancer un nouveau logiciel ou un jeu vidéo, celui-ci passe entre les mains expertes d’un testeur QA (Quality Assurance). Ce professionnel a pour mission de détecter tous les bugs éventuels et d’en informer les équipes techniques et métiers.

Lire la suite
recrutement dsi

Directeur informatique & DSI : un cadre à fort potentiel en charge du système d’informations

Le DSI ou Directeur des Systèmes Informatique a un double rôle dans une entreprise. Il est à la fois un manager et un technicien. Il met en place toute l’organisation informatique en adéquation avec la stratégie de l’entreprise et il coordonne les équipes techniques en informatique. Il possède d’autres appellations comme directeur dsi, directeur Informatique ou même directeur de l’organisation et des systèmes d’information. Pilier d’une entreprise, il demande de solides connaissances techniques et dans le management. 

Vous souhaitez recruter un directeur dsi dans vos équipes ? Ageelink est un cabinet expert du recrutement digital.

Le métier de DSI : directeur des Systèmes d’Information

Poste clé dans une entreprise, la fonction de directeur DSI est, avant tout, stratégique. Son rôle principal est de mettre en place et de déployer un système d’informations s’inscrivant dans la stratégie et les objectifs de performance de sa direction. Il prend aussi la main sur l’organisation et la stratégie de production de l’entreprise. À ce moment-là, il intègre le comité de direction. 

Son rôle de technicien demande d’être capable de choisir les meilleures technologies en télécommunication et en informatique. Pour le bon fonctionnement de l’entreprise, il se doit de mettre en place un ensemble de matériel nécessaire aux équipes, mais aussi au bon fonctionnement de l’entreprise. Sa fonction dsi service informatique lui demande une maintenance continue du matériel et des services informatiques tels que les logiciels, le réseau internet ou les serveurs.

Métier à découvrir : connaissez-vous le CISO ?

Outre le côté technique, le Directeur informatique s’occupe de la charte informatique concernant les droits d’utilisation, la sécurité informatique et la confidentialité de l’entreprise. Le DSI est à la tête d’un service qu’il doit savoir manager avec rigueur et organisation. L’anticipation et la veille des changements technologiques, l’adaptation à son environnement technique, l’amélioration constante des processus de production et sa capacité à gérer un projet informatique font partie du métier du DSI.

Enfin, le DSI assure 4 rôles clés dans une entreprise :

  • Opérateur : il fournit les systèmes et une infrastructure informatique fiables et performants.
  • Technicien : il améliore et optimise l’usage des technologies de son entreprise.
  • Catalyseur : il a double fonction en manageant ses équipes et en définissant une vision claire de la transformation opérationnelle de l’entreprise.
  • Stratégie : il prend la main sur les investissements informatiques et améliore les capacités technologiques et innovations de son entreprise.

Quelles sont les missions d’un DSI ?

Les missions de cet expert sont variées. Pour commencer, il étudie tous les besoins de son entreprise et des directions métiers. Il définit et suit les budgets de la direction des Systèmes informatiques. Il s’occupe des audits et identifie les risques, mais aussi les opportunités technologiques. Il s’assure que le système informatique reste performant, si besoin, il va l’améliorer. 

Il prend en charge la politique et la stratégie informatique de l’entreprise, manage des équipes sous ses ordres et gère la maintenance des systèmes informatiques dans leur ensemble. Il évalue les risques et la gestion de la sécurité informatique. Il élabore des reportings de circuit de transmission de l’information au sein de l’entreprise. 

Le directeur des systèmes d’informations s’occupe du déploiement du système informatique, collabore avec les différents services en les formant sur les processus de transmission de l’information. Il surveille les nouvelles technologies et juridiques sur le marché pour anticiper de nouvelles opportunités, conseille sa direction sur les changements technologiques. 

Profil et compétences pour devenir Directeur des Systèmes Informatique

Les compétences demandées pour devenir DSI sont, avant tout, techniques. Il doit avoir de solides compétences en informatique (outils de développement, langage de programmation, systèmes d’exploitation), des connaissances poussées en sécurité informatique (risques et normes). L’on demande à un directeur informatique de savoir manager des équipes afin de piloter un projet dans son ensemble, mais aussi de savoir les former et les guider. Un DSI a de bonnes connaissances internes de son entreprise, mais aussi du secteur d’activité de celle-ci. 

Un directeur des systèmes d’information est rigoureux et autonome dans son travail. Il fait preuve d’aisance relationnelle et de leadership, à le sens de l’écoute et de bonnes capacités rédactionnelles. Il est fortement impliqué dans son travail et c’est un passionné de nouvelles technologies et innovations. 

Diplômes, salaire et évolution d’un Directeur Informatique

Pour prétendre à un poste de DSI, il faut avoir suivi une formation généraliste supérieure en école du numérique, une formation en école d’informatique ou d’ingénieur ou un master dans les métiers du multimédia. Il s’agit d’un poste qui est souvent obtenu en milieu ou en fin de carrière, car il demande une grande expérience dans de nombreuses fonctions. 

Le DSI fait partie intégrante des entreprises au vu de l’importance des systèmes d’information. Il travaille dans des entreprises allant de 50 à 200 salariés qui utilisent au quotidien l’informatique. 

Un DSI peut justifier d’un poste de Directeur du Contrôle de Gestion ou encore de la fonction de Directeur Général Adjoint en charge de l’Informatique, de la Logistique et de l’Organisation. 

Salaire du dsi

Le salaire d’un responsable dsi cela va varier selon l’entreprise et l’importance des projets. Sachez qu’il s’agit d’un poste pouvant entraîner un fort turn-over. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il existe de nombreux postes de DSI vacants en management de transition. 

La grille des salaires DSI est donc la suivante : Le dsi “junior” (moins de 5 ans au même poste) gagnera 70 K€/par an. Un dsi senior (avec 5 et 10 ans d’expérience) touchera 120 k€/par an, tandis qu’un expert avec 15 ans d’expérience pourra prétendre à 180 k€/par an. 

rédacteur web metier

Rédacteur web : le spécialiste de l’écriture sur le web

Dans un contexte où le domaine du SEO se trouve en constante évolution et où des millions de sites web sont à la recherche de contenus numériques de qualité, les besoins en rédaction web sont immenses ! Lire la suite

Chief Hapiness Officer : pour (re)créer du lien au sein de l’entreprise

Le Chief Happiness Officer est un animateur bienveillant chargé de mettre en place des solutions pour que les salariés se sentent plus heureux et plus investit sur leur lieu de travail.  Lire la suite

chief product officer

Chief product Officer (CPO) : le grand responsable du produit

Le Chief Product Officer (CPO) est le plus haut représentant du produit dans une entreprise et fait souvent partie de son comité de direction (COMEX). Il a la responsabilité de diriger, structurer et accélérer la croissance économique des produits de son entreprise en faisant preuve de leadership et de capacité à mobiliser ses équipes. On peut aussi le nommer Directeur Produit CPO ou Head of Product.Lire la suite

product owner salaire

Product Owner : le chef de projet « nouvelle génération »

Passerelle entre les équipes techniques et les clients, le Product Owner est un expert indispensable dans un projet Scrum. Il interprète les besoins des clients et les transforme en outils fonctionnels. À la manière d’un chef d’orchestre, il accompagne la résolution des optimisations logicielles vécues par les équipes et ses clients. C’est un chef de projet numérique, web ou IT doté d’une grande capacité d’adaptation et vecteur de nouveaux marchés pour son entreprise.

Vous cherchez à recruter un product owner ? N’attendez plus et contactez-nous. Ageelink est un cabinet expert du recrutement digital. Nous trouverons les pépites dont vous avez besoin. 

Product owner définition

Il porte la vision de son produit et reste l’interlocuteur privilégié des clients. Sa présence est bénéfique autant pour les équipes que les utilisateurs.Toujours disponible tout au long du projet, il étudie la priorisation des tâches afin de satisfaire au mieux son client mais aussi ses équipes.

Ce chef de projet numérique en mode agile pilote les projets et leurs réalisations. Il développe son expertise autour d’outils digitaux comme des sites, des logiciels ou encore des applications. Il va découper le processus de réalisations en diverses étapes (itérations).

Quel est le rôle du product owner ?

Le Product Owner suit le projet dans sa réalisation et accompagne les besoins de son client. Il soumet rapidement des solutions et modifie les réalisations au fur et à mesure. Son but est de s’assurer que la solution apportée est bien celle qu’attend le client.

Les logiciels et autres systèmes d’informations du cloud sont en constante évolution et doivent être mis à jour constamment. Cela demande un suivi permanent qui permet de faire évoluer le produit en fonction des bugs rencontrés, mais aussi de développer des nouvelles fonctionnalités. Le rôle du product manager sera d’accompagner ces contraintes pour une meilleure usabilité des outils proposés.

Non seulement, le Product Owner s’associe avec les différentes équipes de production mais aussi avec les pôles marketing, commercial et technique. Il travaille sur l’ensemble des projets de la maquette à la finalisation, le respect et au temps imparti.

Sous la tutelle du product manager, il sera le garant d’un outil fonctionnel et adaptable à tout moment

Différence entre product owner et project manager

Le métier de product owner est souvent confondu avec celui de product manager. Il existe pourtant quelques différences fondamentales entre ces deux experts.

Le product owner se concentre principalement sur l’aspect fonctionnel du projet. Il est le garant de la qualité du produit au quotidien et s’assurera de la bonne mise en place des modifications avec les équipes annexes comme l’UX, du suivi opérationnel des mises à jour, ou même de la correction et du suivi des bugs avec les équipes de développement.

Les chefs de projets (ou product manager) se concentrent davantage sur les aspects stratégiques du projet (le respect des délais du budget et de sa bonne orientation stratégique). Le product manager développera une vision à long terme.

Ces deux métiers travaillent ensemble avec un objectif commun : la satisfaction des utilisateurs. 

 

Missions et objectifs et méthodologie

Les objectifs du Product Owner sont tournés vers le produit et ses clients. Il va définir et communiquer la vision du produit. La première étape consiste à trouver à qui s’adresse le produit et définir les besoins des utilisateurs. Il faut aussi mettre en place les différentes fonctionnalités du produit, identifier les concurrents et faire en sorte que le produit final soit le plus intéressant sur le marché.

Une fois, ces étapes terminées, le product owner va proposer le projet à ses équipes.

À partir de ce moment-là, il va mettre en place une to-do-list communément nommée le backlog. Cette liste va servir à mettre en place les diverses fonctionnalités à développer pour que le produit soit conforme aux attentes des clients.

Catégorisé en 4 parties  :

  • la valeur métier
  • l’effort de réalisation
  • le risque
  • la connaissance technique

La backlog est évaluée et présentée au client pour comparer le projet en cours avec leur attente.

Une des missions du Product Owner digital est de rédiger une User story. Cette description rapide et compréhensible va permettre de s’assurer que le projet est viable mais aussi que le budget est respecté. Les feedback aident à mettre en place les ajustements nécessaires pour l’avancée du projet.

Pour finir, il est possible que toutes les recommandations d’un client ne soient pas possibles à mettre en oeuvre par manque de budget ou de temps. Ce sera au Product Owner de trancher et de valider ou rejeter la demande.

Compétences requises

Le Product Owner doit avoir une réelle expertise en méthodes agiles et une bonne connaissance de son métier en général. Il est important qu’il se tienne au courant de toutes les dernières innovations et nouveautés de son domaine. Ainsi, il lui sera plus simple de trouver les solutions adaptées pour ses clients mais aussi pour ses équipes. Efficace, ayant un bon sens de la communication, il sait être pédagogue et patient.

Il doit savoir être force de proposition et imposer sa vision des projets. Il est rigoureux, organisé réactif et possède un excellent esprit d’équipe. Il est le pilier d’une équipe donc l’organisation ne doit plus avoir de secrets afin que chaque étape se passe au mieux.

Sa résistance au stress, sa diplomatie et sa capacité à savoir prendre des décisions en font un réel atout pour les entreprises.

product owner définition

Product Owner définition missions objectifs [source : Photo by Yogendra Singh on Unsplash]

Product Owner : salaire et évolution

Un Product Owner Junior peut gagner un salaire de 40K/an. Cela peut évoluer avec l’expérience en 60K/an. Un product owner senior peut prétendre à un salaire annuel de 80K/ an selon la taille de l’entreprise et des projets dont il a la charge.

À force d’expérience et d’années d’ancienneté, le Product Owner peut évoluer et prendre le poste de Chief Product Officer ou product manager.

Quelle formation pour devenir product owner

Pour faire ce métier, il vous faudra, après le bac une formation de 3 ans  en marketing digital. Après un Bac +3, vous pouvez intégrer un master Expert Stratégies Digitales. Si vous êtes novice mais que vous tenez à faire ce métier, il est possible de passer un master 1 en cycle intensif pour vous remettre à niveau.

Data engineer : il prépare le traitement des données Big Data

Métier data engineer

Le Data Engineer est le premier maillon dans le traitement des données pour une entreprise. La demande des Data Engineer est en forte hausse et les entreprises ont besoin d’une infrastructure informatique puissante afin de stocker et analyser les données qu’elle récolte.Lire la suite