Creative strategist : le créatif qui donne du sens à une marque !

senior creative strategist

Le creative strategist est un métier du web qui reste assez mal compris en France et en Europe. Son influence sur les campagnes de communication est pourtant considérable. Ce billet vous aidera à comprendre les missions de cet expert, ses compétences, son salaire et sa formation. En bref, tout ce qu’il faut savoir pour en recruter un ! 

Si vous cherchez à recruter un senior creative strategist, contactez-nous ! Ageelink est une agence de recrutement spécialiste du digital. Disposant d’une grande expérience dans ce secteur, nous répondons à vos besoins en quelques clics. 

Concevoir des stratégies créatives efficaces qui coïncident avec les besoins économiques d’un client est un bon résumé de ce que peut faire un creative strategist. Ce professionnel de la communication est à la fois logique, cartésien, mais aura pour mission de développer des mécaniques et des univers créatifs pour donner de la “saveur” à une marque et les aider à se reconnecter à ses clients. 

Définition et contexte global du métier

Le monde (numérique) dans lequel les marques évoluent est guidé par les données. On parle de ROI (retour sur investissement), de viabilité financière d’un projet, de trafic sur un site web ou sur une application. Bref, de chiffres !

L’humain, le consommateur et l’acte d’achat sont davantage guidés par les émotions, le besoin d’appartenance, le sens.. Bref, l’aspect créatif d’une campagne qui le pousse à rêver. 

Fusionner l’émotion et la logique

Les stratèges créatifs ont la délicate mission d’associer logique et créativité dans leurs recommandations clients. Ce sont les garants de la mise en place d’une stratégie originale, créative, inspirante mais qui doit rester structurée et logique. Ils se concentrent sur les besoins humains fondamentaux en se basant sur les objectifs réels de l’entreprise. C’est par ce biais qu’ils imaginent un chemin vers la croissance et la rentabilité.

Ou travaille un creative strategist ? 

Le CS exerce ses fonctions en agence de communication ou à son compte, mais aussi chez les grands groupes. On le trouve plus souvent dans les entreprises du numériques pour faire vivre une marque sur le digital

Différences entre un directeur artistique et un creative strategist 

SI ces deux métiers sont amenés à se côtoyer très souvent, leurs missions finales ne sont pas les mêmes. En effet, un creative strategist n’est pas garant de l’esthétisme d’une campagne ou de sa mise en place comme le pourrait le faire un directeur artistique. 

Le stratège créatif conçoit la campagne et en détermine les objectifs en fonction du contexte, il nourrit aussi les commerciaux de données, tandis que le directeur artistique conçoit l’univers graphique et exécute. 

Missions du creative strategist

Les missions d’un creative strategist se découpent en un panel varié qui dépendra toujours du brief client. Il est tout de même possible d’identifier quelques grands axes de méthodologie desquels découlent des objectifs clients.

  • Déterminer le planning créatif : analyse du besoin des clients et mise en place d’un planning cohérent.
  • Élaborer une stratégie créative sur la base de la pyramide de l’influence au niveau macro et micro : un stratège créatif doit concevoir des mécaniques pour développer l’influence d’une marque. Il peut imaginer des logiques inédites, mais fonctionnelles, pour lier les consommateurs à une marque. On parle de stratégie d’influence ou de programmes ambassadeurs.
  • Créer un programme ambassadeur pour développer la notoriété sur les réseaux sociaux : un programme “ambassadeur” permet d’appeler des internautes influents à communiquer autour d’une marque pour développer sa présence en ligne. Concrètement, le creative strategist peut proposer un système de parrainage pour développer la base utilisateurs, créer une offre d’affiliation, proposer la mise en place d’un concours, prévoir un partenariat avec des personnalités via Instagram etc…
  • Storytelling (développer le contenu d’une marque) : le contenu créatif d’une marque est très important pour lui donner un sens et développer un univers narratif puissant. Cette planification éditoriale va permettre de faire vivre la marque à travers un contenu cohérent et unique pour développer sa notoriété durablement au sein d’un univers de marque facilement identifiable.
  • Définir les canaux de communication : le creative strategist propose aussi des canaux de communications adaptés pour sa proposition stratégique. (ex : contenu riche)
  • Analyse du marché et des tendances : l’analyse du marché est indispensable pour réaliser une proposition stratégique cohérente. Le creative strategist doit connaître les tendances et les évaluer pour en déterminer l’impact de sa recommandation stratégique à moyen terme. La mise en place d’une veille est obligatoire pour rester à niveau.
  • Mise en place et organisation de brainstorming avec les équipes : un creative strategist senior ne travaille pas seul dans son bureau et doit se réunir régulièrement pour échanger avec ses collaborateurs. Ces réunions sont l’occasion de faire le point sur les idées de chacun et de les trier pour améliorer la recommandation finale du client.
  • Conception de recommandations stratégiques : la mission finale du consultant est de proposer un plan stratégique efficace pour son client. Celle-ci sera argumentée, détaillée et chiffrée pour permettre sa bonne exécution. 

Vous cherchez un senior creative strategist pour booster la visibilité de votre marque ? N’attendez plus et contactez-nous !

Quelles sont les compétences d’un senior creative strategist ? [source image pixabay]

Compétences

Qu’il doit junior ou senior, un creative strategist doit avoir développer certaines aptitudes et savoir-être avant de postuler auprès d’un employeur.

  • Attentif et à l’écoute : un creative strategist doit être très curieux et très observateur. Les tendances peuvent venir tous azimuts et doit pouvoir y rester attentif. 
  • Organisé et logique : ce métier demande une capacité d’organisation  pour proposer des solutions cohérentes à son clients. Il doit être à l’aise avec les chiffres et chiffrer chaque proposition faite à sa direction. 
  • Adaptable : il n’est pas rare qu’un creative strategist travaille sous forme de sprint agile. Travaillant la plupart du temps en agence de communication ou à son compte, il doit pouvoir s’adapter rapidement aux nouvelles propositions de la part de ses clients et comprendre les problématiques de leurs secteurs afin de proposer des solutions tangibles. 

Salaires et formations

Disposant d’une expérience d’au moins 5 ans au poste de “créatif”, le creative strategist senior doit avoir fait ses preuves en agence ou auprès de clients réputés. Le salaire commence à 40K€/an et peut vite évoluer jusqu’à 70K€ pour les postes seniors. (source : jdn) [2]

La formation d’un creative strategist peut s’acquérir au cours d’un cursus d’une école de design ou de marketing. L’expérience terrain est déterminante, car ce métier est encore méconnu. 

Conclusion

Un creative strategist est un professionnel qui se positionne entre la phase de conception créative et conceptuelle d’un projet et sa phase commerciale. Le concepteur en stratégie créative doit donner du sens et un contexte à la conception du projet afin d’aider l’entreprise à créer un lien émotionnel plus fort avec un produit/service tout en conservant un focus commercial efficace. 

SOURCES

crédit images : Pixabay

[1] : articles informatifs sur le creative strategist :

  • https://www.campaignlive.co.uk/article/hell-creative-strategist-why-i-care/1458095
  • https://study.com/articles/creative_strategist_vs_creative_director.html

[2] : salaires du digital : https://www.journaldunet.com/management/emploi-cadres/1192191-quels-sont-les-salaires-dans-les-metiers-du-digital/

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *