Comment développer sa marque employeur ?

La marque employeur est un terme très utilisé en ce moment dans le monde du recrutement et des ressources humaines. Et pour cause, cela fait partie des enjeux importants pour recruter des hauts potentiels de demain. Cet article vise à vous expliquer les grandes lignes de ce concept fort opaque pour de nombreux décideurs et vise à apporter quelques clés de compréhension pour développer sa marque employeur.

Marque employeur : définition

La marque employeur peut se définir par la concaténation de caractéristiques d’une marque d’entreprise sur trois niveaux d’imbrication.

  1. L’identité de l’employeur : quelle est l’histoire de la marque ? Quelles sont ses valeurs, sa vocation ? Quel est son corps de métier ? Quelles sont ses implantations ou ses limites ? L’identité sera le terreau pour développer la marque employeur d’une entreprise.
  2. L’image de l’employeur : Quelle est la réputation de l’entreprise ? D’un point de vue RH, la réputation peut et doit être pensée aussi bien en interne qu’en externe. Si les clients sont très importants pour l’employeur, les salariés le sont aussi. Ils véhiculeront une image de l’entreprise depuis l’intérieur. Des exemples comme les fuites de certains employés de Google sur les conditions de travail parfois sexistes ou les projets militaires du groupe ALPHABET ont entachés assez massivement la marque employeur du groupe pourtant très réputé en matière de performances et de services clients
    .
  3. Les pratiques employeurs via à vis des salariés : Cela implique les directives et les habitudes managériales de l’employeur en matière de recrutement. Reprenons l’exemple de Google qui bénéficie d’un crédit d’entreprise où il fait bon de travailler (beaucoup d’innovation, le vendredi midi pour travailler sur des projets personnels…). Cette même entreprise, peut se retrouver emmêles dans des polémiques sur leurs façons de traiter les femmes dans une lettre rédigée par un de leurs (ex) employés (Ndlr : il a été licencié depuis)
developper sa marque employeur

Développer sa marque employeur aide à la notoriété | source image Pixabay

Vous l’aurez compris, développer la marque employeur ne se limite pas simplement aux employés ou aux produits (ou services) qu’elle commercialise, mais à toutes les parties prenantes de l’entreprise. Cette vision élargie de l’entreprise replace alors la marque dans son contexte propre et donne un tout autre cadre et un positionnement de cette société.

Les 3 avantages d’une marque employeur forte

Pourquoi améliorer sa marque employeur ? Voici trois bonnes raisons de le faire sans attendre.

  • Bénéficier d’une meilleure réputation : une entreprise avec une bonne réputation va plus facilement dynamiser son développement. La motivation des troupes sera meilleure, les efforts de management moins « tendus » et les clients viendront plus facilement vers l’entreprise, car il seront convaincus que l’entreprise fait les choses comme il faut.
  • Un sourcing plus efficace : la plupart des candidats souhaitent travailler pour une marque qui apporte quelque chose au monde. Une bonne réputation vous aidera à accumuler les candidatures sans forcément faire appel à un cabinet de recrutement.
  • Moins de départs et de burn-out : une bonne marque employeur génère de la confiance dans la relation employeur/ salariés. Pourquoi partir, lorsque l’on se sent bien dans son poste ?

Dois-je développer ma marque employeur ?

La réponse est probablement « oui ». Toutes les entreprises doivent le faire dans une certaine mesure. Globalement, la marque employeur doit répondre à trois questions clés.

  1. Qu’est-ce qui va motiver un salarié à postuler chez moi ? Pourquoi rejoindre mon entreprise ?
  2. Pourquoi un employé souhaiterait rester dans mon entreprise ? Quels sont les vrais plus que je propose et que mes concurrents ne font pas déjà ? Il peut s’agir d’une façon de travailler, des portefeuilles de clients acquis ou plus simplement d’une très bonne ambiance au bureau.
  3. Pourquoi s’investir dans une entreprise comme la mienne ? Cette question pose la problématique des valeurs de l’entreprise. A l’heure de la transition écologique, il est fort à parier que de nombreuses personnes ne souhaitent plus travailler pour des groupes qui polluent sans commune mesure. L’image se travaille sur tous les fronts.

Développer sa marque employeur : Un bon salaire ne suffit plus ! « il est bon de considérer qu’un salaire correct est un plus souvent indispensable pour attirer de bons employés , mais pas une fin en soit »

marque employeur c'est quoi

Marque employeur: qu’est-ce qui fonctionne ? | Source image : unsplash

Quelles sont les étapes clés pour développe sa marque employeur ?

On peut distinguer trois étapes importantes dans le développement d’une marque employeur.

  1. Le diagnostic : il faudra commencer par établir un diagnostic précis de l’existant. Analyser les pratiques RH en cours et distinguer les meilleures pratiques des pratiques les plus toxiques. Il est important de penser global et de rester factuel. Vous pouvez idéalement prévoir un audit de réputation de l’entreprise et y inclure les pratiques des concurrents. Avec ces éléments posés sur la table, vous allez pouvoir développer votre marque employeur plus sereinement et voir plus loin.
  2. Développer une vision : c’est le moment pour repenser la promesse faite aux partenaires, qu’ils soient clients, fournisseurs ou employés. Quelles sont les attentes réciproques qui détermineront votre relation ? Quelles sont les valeurs partagées qui vont vous permettre de grandir ensemble et de voir se développer une relation de confiance ?
  3. Passer à l’action : vous avez le plan et la vision, il faut passer à l’action. Pensez a prévoir une liste de tâches à accomplir en listant les chantiers prioritaires. Proposez un plan d’action à votre direction, sans laisser de côtés vos collaborateurs en interne. Ce plan d’action doit être mûrement réfléchis, discuté et compris pour ne laisser personne de côté.

Les erreurs les plus courantes dans le développement d’une marque employeur

Il existe des erreurs typiques lorsque l’on souhaite développer sa marque employeur.

  • Privilégier le marketing à la communication : comme sur les réseaux sociaux, une marque employeur doit pouvoir rester sincère pour être crédible. Inutile de dépenser des milliers d’euros dans le déploiement de « gadgets » de communication interne (ex : chat d’entreprise mal utilisés), si vous n’êtes pas prêt à changer un minimum votre fusil d’épaule.
  • Promettre sans agir : De la même manière, il n’est par forcément nécessaire de développer l’attractivité d’une entreprise, si l’on ne cherche pas à fidéliser ses meilleurs éléments.
  • Ne pas impliquer vos équipes : pensez à toujours impliquer les équipes dans vos changements et vos prises de décisions. C’est très important et cela permet de pérenniser la confiance au sein de l’entreprise. Une confiance affirmée vous aidera à développer une marque employeur plus forte, cohérente et solide
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *