Impact du big data sur les ressources humaines

big data et rh big data rh

Le Big Data et les technologies de l’information auront chamboulé nos modes de fonctionnement. Que ce soit dans l’organisation d’une entreprise que l’on veut toujours plus « agile » ou dans la la façon dont s’organise les recrutements, les agences ont fort à faire pour s’adapter. Voici quelques points clés qu’il est bon de rappeler autour de la thématique du big data et des ressources humaines.

Notions autour du Big Data pour les néophytes

Le Big Data est cet ensemble de données non structurées qui émane du web. Ces données sont particulièrement utiles lors d’une campagne de marketing, mais restent assez difficile à exploiter. En effet, une donnée « brute » isolé n’a pas beaucoup d’intérêt, elle devient intéressante lorsqu’on la couple avec d’autres. L’ensemble de ces données permet de tirer des analyses sans précédent ce qui aide à la prise de décision.

Adwords, un exemple du Big data et des données pertinentes

L’exemple d’Adwords est assez flagrant en ce qui concerne les Big Data. La régie publicitaire de Google (Adwords) aura permis de réinventer le monde de la publicité. Initialement moteur de recherche, Google décida de monétiser son audience. Pour ce faire ils décidèrent de lancer un système de publicité en ligne basé sur les requêtes tapées dans leurs moteurs : Adwords était né !

Ce système est basé sur le Big Data. Chaque requête est stockée dans un serveur et chaque micro-information est mise en contexte avec les autres pour créer une analyse globale qui devient très pertinente et permet de dégager des tendances fortes (ici, le prix d’un clic sur le lien). Mais quel rapport avec le recrutement digital me direz-vous ?

Big data et rh : 4 notions qui vont changer votre façon de recruter.

Nous l’avons vu avec l’exemple de Google. Le Big Data a pu renverser un système solide et établi depuis des décennies. La valeur des données connectées les unes aux autres permet une prise de recul et de faire de meilleures décisions. Le recrutement va aussi évoluer dans ce sens avec le big data. A vrai dire la plupart des cabinets de recrutement utilise déjà le Big data sans même s’en rendre compte.

1. Le Big Data permet de mieux cibler les candidats potentiels

En recrutement comme en publicité, le ciblage est très important. L’analyse des données du Big Data va permettre d’améliorer sensiblement le ciblage de vos candidats. Cibler les personnes par zone géographique vous permet par exemple d’éviter les problèmes de transport ou les retards que peut avoir un candidat dans son nouveau poste.

2. Le Big Data permet de contextualiser le recrutement

Le contexte est très important en recrutement. Comprendre les enjeux d’une entreprise ou avoir déjà travaillé chez un des concurrents peut vraiment faire la différence d’un candidat à l’autre. Sélectionner les meilleurs candidats pour son entreprise passe désormais par une analyse plus poussée de leurs profils et cela va souvent au-delà de leurs CV.

big data et rh big data rh

3. Faire émerger les problèmes grâce aux données

Il y a quelques années, Google (alors élu meilleur employeur 2013 par le magazine Fortune) a décidé de lancer une grande enquête interne sur sa politique en matière d’emploi. Laszlo Bock, alors, DRH de Google avait pour objectif de résoudre les freins d’employabilité et d’améliorer leur modèle de recrutement.

Les découvertes de cette enquête sont assez surprenantes et tendent à encadrer et orienter l’usage des big data dans l’entreprise. Ils auront mis en place un système d’évaluation des employés vers le manager en contextualisant les données (tirées du Big Data) pour expliquer les failles et les axes d’améliorations de son travail quotidien.

4. L’adaptation au Big Data pour le recrutement de profils spécialistes

Un néophyte ne se lance pas dans le big data sans un minimum de formation. L’entreprise doit faire appel à des spécialistes pour tenter de faire émerger des modèles plus précis et efficaces.

L’exemple de l’entreprise Gild est assez évocateur à ce sujet. Cette start-up va collecteur des données sur le web pour évaluer le potentiel d’un développeur au travail, sans se soucier du CV ou de son dernier job… Elle analysera, en revanche, le nombre de fois ou son code est réutilisé ou la façon dont il communique sur les médias sociaux autour de ses projets.

Attention aux abus : que dit la loi ?

En cas de management et comme le précise cet article de lesechos, les technologies liées au Big data peuvent vite devenir abusives en ce qui concerne la vie privée. C’est ainsi que l’entreprise – selon la Loi pour l’informatique et les libertés – doit rappeler à ses salariés, l’usage qu’elle fait de toutes ces données collectées.

Vers un score d’employabilité ?

L’avenir nous dira ce que nous réserve les big Data en matière de recrutement. Ce qui est sur c’est que les méthodologies vont encore évoluer dans ce domaine. A l’heure de Linked-in et des réseaux sociaux, certaines start-ups comme Gild rêvent déjà à accoupler des tonnes de données pour en déduire un score d’employabilité personnalisé.

Si les big datas et les enjeux autour de l’intelligence artificielle séduisent tant, c’est parce qu’elles alimentent un vieux rêve de l’humain augmenté par la technologie. Ce que le big data ne proposent en revanche pas, c’est cette intuition qui va permettre de recruter la bonne personne au bon moment.

sources

http://www.internetactu.net/a-lire-ailleurs/131941562068/
http://www.internetactu.net/2013/05/03/lemploi-a-lepreuve-des-algorithmes/
https://www.nytimes.com/2013/04/28/technology/how-big-data-is-playing-recruiter-for-specialized-workers.html

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *