CIO : fiche métier du chief information officer

CIO métier

Le CIO (ou Chief Information Officer) est la personne responsable de la stratégie informatique dans une entreprise. Il collabore étroitement avec le CTO pour déterminer les meilleurs choix logiciels et les innovations à venir. En plus de superviser le matériel, les logiciels et les données de l’entreprise, le CIO effectue une veille technologique et juridique poussée afin de penser des stratégies commerciales autour du numérique. Le Chief Information Officer rend des comptes au CEO et il siège assez souvent au conseil d’administration.

Le Chief information Officer tient une position hautement stratégique dans l’organisation de l’entreprise. C’est lui qui va mettre en place l’architecture informatique et logicielle de l’entreprise qui sera nécessaire aux autres métiers. 

L’évolution progressive du métier de CIO au sein de la DSI

Le métier de Chief Information Officer n’a pas toujours été au centre des préoccupations des recruteurs. A vrai dire, c’est une métier qui existe depuis les années 1950 et qui prends racine avec les début de l’informatique d’entreprise. Cantonné – à ses débuts – à la simple maintenance des terminaux numériques, la première génération de CIO se chargeaient principalement du traitement des données et s’occupaient du parc informatique en fonction d’un budget défini par les équipes dirigeantes.

Ces professionnels et techniciens hors pairs n’étaient que très rarement impliqués dans la stratégie informatique ou commerciale de l’entreprise. Il faut dire que les enjeux autour du numériques n’étaient pas les mêmes. Le travail du DSI a commencé à changer très rapidement avec l’essor d’Internet dans les années 1990. La démocratisation du web a rapidement étendu le rôle du CIO dans la sphère commerciale.

Rôles et implications du CIO et de la DSI

Le Chief Information Officer est devenu en quelques années un des partenaires stratégiques les plus importants pour une entreprise. Ces professionnels sont chargés choisir la structure informatique en fonction des besoins de l’entreprise. Ils doivent comprendre, articuler et planifier l’utilisation des technologies existantes et émergentes pour élaborer un plan d’utilisation serein et ambitieux des technologies.

CIO-CEO-DSI : un tryptique à mettre en phase.

Le CIO et sa DSI doivent prévoir et adapter la stratégie numérique, tout en répondant aux besoins commerciaux. Entre innovation et utilisation responsable, les nouveaux enjeux du numériques ne sont pas sans créer quelques confusions au sein de l’entreprise.

En effet, les consommateurs baignant en permanence dans la technologie, souhaitent profiter d’expériences toujours plus faciles à utiliser et engageantes. Ces attentes ne sont pas sans exercer une forte pression sur la direction des entreprises qui a besoin de réponses rapides.

Chief Information Officer

Quels sont les rôles d’un Chief Information Officer ? [sources : Pixabay]

Responsabilités du métier de CIO

Le panel de missions d’un CIO est assez large et voici les principales fonctions.

  • Auditer les besoins de l’entreprise au niveau technologique : l’audit est le point de départ de toute stratégie. Cette phase va permettre de se poser les bonnes questions et mettra en avant certaines problématiques à résoudre.
  • Superviser au plus haut niveau l’architecture technologique et les choix technologiques qui alimentent l’organisation, en s’assurant que les systèmes soient disponibles et fiables à tout moment.
  • Mise en place et suivi de l’infrastructure technologique en fonction du budget mis à la disposition. Le CIO évaluera le matériel, achète et déploie les technologies adéquates
  • Établir le planning technologiques de l’entreprise : qui utilise quoi, quand comment ? Il sera nécessaire d’établir une charte technologique pour l’entreprise et en fonction de ses besoins.
  • Optimiser les ressources technologiques – logiciels, matériel, personnel et dépenses – afin d’offrir le meilleur rapport qualité-prix et le meilleur rendement du capital investi à l’organisation.
  • Collaborer les équipes de sécurité : la cybersécurité est l’un des enjeux les plus importants dans une grande entreprise. S’assurer que les systèmes respectent les cadres de cybersécurité établis de l’organisation est d’une absolue nécessité.
  • Encadrer ses équipes afin de permettre un déploiement serein des technologies dans toute l’infrastructure.
  • Effectuer une veille permanente pour évaluer les technologies existantes et les nouvelles possibilités émergentes afin de comprendre les enjeux futurs.
  • Mettre en place un reporting lisible pour les collaborateurs

 

Qualifications et compétences

Si les premiers Chief Information Officer se devaient d’être des techniciens hors pairs pour concrétiser leurs objectifs, le poste a largement évolué ces dix dernières années. Les nouveaux CIO doivent désormais posséder une grande expertise technique et posséder un sens aigu des affaires. Ils sont en mesure de comprendre un secteur d’activité et leurs enjeux futurs.

Un CIO doit aussi posséder une vraie capacité de leadership pour convaincre qu’un changement est nécessaire. Une grande pédagogie est nécessaire auprès des équipes opérationnelles et dirigeantes afin d’expliquer comment un nouveau système informatique peut générer une certaine valeur commerciale.

Les Chief Information Officer doivent réagir rapidement au vicissitudes du marché numérique. Ce changement peut prendre plusieurs formes comme des innovations technologiques, des offres de produits des fournisseurs ou encore des technologies perturbatrices

De nombreux experts estiment que la pression exercée sur les DSI pour qu’ils s’adaptent à ces forces du marché est plus forte aujourd’hui qu’elle ne l’a été au cours des 30  dernières années d’existence de ce rôle.

Le rythme de plus en plus rapide de l’évolution technologique, conjugué à l’hyper croissance du web ont forcé les CIO à repenser le rôle de l’informatique dans l’entreprise.

Compétences du CIO

Les compétences d’un CIO sont nombreuses, car il s’agit d’un poste à forte responsabilité. Voici les principales recherchées par les recruteurs.

  • Technique : le CIO est avant tout un technicien possédant une forte maîtrise de la technologie. Il comprends les enjeux du web pour une structure et sait proposer des solutions opérationnelles fiables.
  • Managériales : le chief information officer doit savoir communiquer pour se faire comprendre. Il est charismatique et doté d’une forte capacité à convaincre pour mettre en place les solutions qui s’imposent.
  • Gestionnaire : à la tête d’une équipe, le métier de CIO demande de savoir gérer ses effectifs en prenant les bonnes décisions. il doit savoir planifier et organiser le travail à effectuer pour son équipe.
  • Adaptable et pro-actif : un CIO, comme tout poste à reponsabilité, doit savoir s’adapter aux virages professionnels imposés par le marché.
  • Une forte capacité d’organisation et de résistance au stress : ce poste demande de s’adapter en permanence et impose de faire des choix rapidement. Le CIO sera sujet à une forte pression de la part de son environnement de ses collaborateurs. Il doit pouvoir y faire face.

Salaires et formations

La formation pour exercer  le métier de CIO exigera un BAC+5 minimum en université ou école spécialisées (ingénieur ou informatique) et d’une forte expérience professionnelle (10 ans) dans des postes à fortes responsabilités. Les salaires d’un CIO démarrent à 70.000€/ an pour atteindre 180.000€/an (hors prime) en fonction des entreprises et des missions.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *