Chief Data Officer : directeur, architecte et garant des données

Nouveau métier du Big Data, le « Chief Data Officer » ou « directeur des données » est devenu indispensable aux entreprises.

Garant de la stratégie “data centric”, il travaille avec les différents pôles que sont le marketing, la communication ou encore l’ingénierie pour mettre en place une méthodologie permettant l’exploitation des données de façon claire et intelligibles pour tous.

Devenir directeur des données demande de nombreuses compétences et qualités. Le Chief Data officer sera architecte de la stratégie Big Data de son entreprise. Ses compétences se situent à la frontière entre l’informatique et le marketing. Ce poste très plébiscités par les entreprises fait partie des nouveaux métiers du Big Data

Quel est le rôle du directeur de la donnée ?

Nous le constatons souvent dans les pages de ce blog, le big Data a pris une place prépondérante dans un monde aussi connecté que le nôtre. Le directeur des données est apparu en complément aux nouveaux métiers de la data qui se sont créés ces dernières années. (data scientist, chef de projet innovation, data manager…)

Il intervient pour chapeauter l’ensemble de la stratégie Big Data et permettre aux spécialistes de rester opérationnels sur le terrain. De cette façon, le Chief Data Officer pourra organiser, prendre de la hauteur et réaliser des rapports à sa direction afin d’améliorer la prise de décision au sein de l’entreprise.

Missions du directeur des données

Le Chief data Officer sera en quelques sortes l’architecte de la stratégie données (et le garant de leur validité) . Il intervient sur trois niveaux :

  • l’exploitation des données recueillies
  • l’installation des outils de business Intelligence
  • le paramétrage des campagnes big data (KPI, sources…)

Organiser les données pour tous

Le travail du Chief Data Officer consiste donc à recueillir et analyser les données mises à sa disposition afin d’élaborer la meilleure stratégie organisationnelle et opérationnelle pour l’entreprise. Il se fait aider du data manager et du data miner, afin de garantir la fiabilité et l’organisation des données.

Il prévoit des outils d’exploitation avec la DSI et met en place une méthodologie pour mieux traiter l’ensemble des données brutes recueillies et les rendre exploitables.

Conduite de changement et communication

Avec l’aide du responsable communication, il participe à l’élaboration de la stratégie marketing pour optimiser les actions de communication de son entreprise. Connaissant parfaitement le public cible, il pourra adapter les offres commerciales, la ligne éditoriale ou encore mettre en avant les nouveaux produits grâce aux profils et données analysées.

Le Chief Data Officer va également élaborer les recommandations stratégiques, les présenter à sa hiérarchie et les mettre en place à l’aide des différentes équipes qu’il dirige. 

Il participe aussi à la conduite du changement au sein de l’entreprise, le monde du data étant relativement nouveau pour la plupart des collaborateurs, le chief data officer doit communiquer des concepts parfois complexes avec des mots simples. Un grande pédagogie est requise.

Un suivi des données et des objectifs à atteindre

En tant que directeur projet orienté Big Data, il prend la charge du suivi des résultats. Il mènera des reportings pour améliorer les actions mises en place et s’assurer que les KPI sont valides et permettent d’atteindre les objectifs demandés. Son rôle est aussi de calibrer les campagnes en cours en gardant un œil sur les chiffres afin de cibler le bon public. 

Le Chief Data Officer est au coeur de son entreprise et il doit en connaître tous les services, processus et enjeux. Il port parfois les casquettes de directeur informatique. Le responsable des données travaille très régulièrement avec l’analyste Web ou le data Scientist

Cet expert sera aussi capable de s’adapter aux nouvelles lois régulièrement publiées autour du numérique afin d’adapter la stratégie de données aux nouvelles législations (Ex : RGPD).

Pour résumer, un Chief Data Officer va créer un environnement Big Data, extraire et analyser les données les plus cohérentes et qualitatives pour l’entreprise. Une fois les données pertinentes analysées, il va en faire un rapport clair et concis pour les pôles concernés et mettre en place, une « stratégie Data Driven« , c’est à dire guidée par les données

Découvrez la vidéo du poste de directeur des données chez BNP Paribas

Compétences et qualités nécessaires

L’on demande de nombreuses compétences et qualité à un Chief Data Analytics Officer.

  • Maîtrise des outils informatiques liés aux Big Data : un responsable des données doit maîtriser les outils analytiques et les bases de données. Il existe plusieurs solutions de « data management » sur le marché. Il possède une grande logique mathématique et pour les statistiques. Il doit être capable de vulgariser les analyses de données afin que tous les comprennent. 
  • Technophile et pédagogue : Ayant goût pour la communication et la pédagogie, un directeur des données doit pouvoir gérer et aimer le travail avec ses équipes. Il a une excellente connaissance du monde marketing et informatique, mais aussi des différents services de son entreprise. 
  • Agile et très organisé : il s’agit d’un métier qui demande une belle ouverture d’esprit, de l’autonomie, beaucoup de rigueur et une excellente organisation. Le chief Officer se doit d’être disponible pour ses équipes, d’être polyvalent et agile. Il passe du temps à se former et rester au courant des dernières nouveautés ou innovations en sciences des données et Web marketing. 

Diplômes et formations

Pour prétendre exercer le métier de directeur de la donnée, il vous faudra : 

  • Avoir fait une école d’ingénieur spécialisée
  • Avoir un bac +4 ou 5 en informatique, statistiques, marketing ou management
  • Avoir une solide formation Big Data

Outre les diplômes nécessaires, sachez que l’ancienneté et l’expérience sont pris en compte lors d’un entretien d’embauche. On ne devient pas directeur des données du jour au lendemain. Un minimum de cinq ans est nécessaire avant de postuler à ce poste.

Perspectives d’insertion sur le marché professionnel

Le poste de Chief Data Officer est un métier émergent. Il n’existe pas de parcours type pour le moment. Il demande d’être mobile et va dépendre de nombreux facteurs comme le secteur d’activité, le type d’entreprise et l’ancienneté. 

De nombreuses structures ont de plus en plus besoin d’un chief data officer. Il lui sera possible de travailler dans une société de conseil ou de la grande distribution. En effet, celles-ci ont de grosses données à traiter. Les banques, les assurances, les entreprises de service en ingénierie informatique ou les agences de marketing demandent aussi d’avoir un responsable de la données dans leur équipe. 

Il existe de très larges possibilités de recrutement et les années à venir vont voir émerger de plus en plus d’entreprises qui auront grand besoin de traiter leur volume de données de manière pertinentes et cohérentes. 

Salaire du Chief Data Officer (CDO)

Un Chief Data Officer gagne en moyenne entre 3 500 et 5 000 euros par mois selon le secteur d’activité. Il est rare de voir un Junior accéder à un tel poste à responsabilités. En effet, ce métier demande de nombreuses années d’expériences.

SOURCES :

Crédit images : Pixabay & Pexels.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *