Croissance et transformation digitale : des métiers en révolution ?

Transformation digitale

Quel est l’impact réel de la transformation digitale sur le recrutement et la gestion des talents au cœur de l’entreprise ?

Nous pouvons d’abord faire un état des lieux d’un changement de paradigme pour l’entreprise :

L’entreprise fait face à des cycles courts qui réclament plus de réactivité : une quasi instantanéité.

Les données des clients se multiplient car les interactions se multiplient mais également, la compétence des entreprises à les tracer, notamment du point de vue comportemental.

  • Les canaux de distribution et de communication se cumulent et ne se cannibalisent pas. La preuve en est que de nombreuses entreprises digitales ouvrent des points de ventes physiques et que l’opportunité du showrooming bat son plein pour la plupart des grandes marques de distribution ).
  • Le client, de son côté, se trouve face à de multiples points d’entrée dans sa relation avec l’entreprise. Un des enjeux majeurs pour l’entreprise est donc d’assurer cette cohérence du parcours client.
  • Le monde digital offre au client le pouvoir de devenir un expert absolu du produit. Il lui offre également l’opportunité d’être un prescripteur ou un détracteur du produit. (Votre client fait désormais partie de votre plan média via les blogs ou les réseaux sociaux).
  • Les générations Y et Z recherchent une expérience sociétale (communautaire) et émotionnelle et sont des consommateurs exigeants en termes d’expérience (achat, communication, canaux… ).
  • La digitalisation des process permet leur automatisation et leur mise en mobilité.

Sur un marché pénurique, notre constat en tant que Cabinet Conseil est que les profils des candidats les plus recherchés sont modelés par ces transformations. Cette évolution concerne l’ensemble des secteurs que nous adressons : Food/Ed/FinTech, Médias, Télécoms ou E-Commerce

Quels sont donc les profils recherchés ?

On constate en transverse sur la totalité des fonctions :

  • La recherche de profils de type analytique.
  • La recherche de profils hybrides (on appréciera particulièrement un product owner marketing qui aura eu l’opportunité de « taper dans le code » lors d’une de ses missions ou un profil d’ingénieur en développement qui aura su comprendre les enjeux marché et intégrer les aspects fonctionnels).
  • Les talents de type entrepreneur / intrapreneur sont également recherchés, surtout pour leur capacité à prendre des décisions rapides et à itérer les projets.
  • Dans l’ensemble des cas on recherchera en effet plus d’agilité et moins de spécialisation.

Pour les profils de leaders d’autres compétences sont également requises comme :

  • La capacité à créer et à animer une vision de cette transformation digitale ( le comment)
  • La gouvernance des KPI liés à la transformation digitale (le quoi)

L’entreprise digitale réclame donc de nouvelles compétences et de nouveaux savoir-être. On peut parler de révolution mais surtout d’itération permanente des métiers.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *